2 tagged articles Sentiments

Inexplicablement attirant. 14/11/2017

Inexplicablement attirant.

Toutes les bonnes choses ont une fin. Je ne m'imaginais juste pas que la nôtre serait si soudaine.
 
Je me souviens du jour où je t'ai rencontré. Je ne pouvais pas détacher mon regard de toi. Instantanément, je t'ai trouvé inexplicablement attirant. Je me souviens parfaitement m'être comportée comme la personne que je ne suis pas. Sourires assurés, clins d'oeil et petits déhanchés. Je m'éclatais, ce soir-là. "Je peux t'emprunter ton briquet ?" Tellement simple. Tu m'as demandé mon numéro pour avoir un rendez-vous en échange.
 
Et quels rendez-vous on a vécu ! C'était romantique, c'était parfait. Mes premiers vrais rendez-vous, ma première fois à faire les choses dans l'ordre. On s'est bien amusé, tu ne trouves pas ? C'était sympa d'apprendre à se connaitre. J'étais tellement impressionnée que tu m'emmènes voir les chauve-souris juste parce que j'en rêvais. J'ai adoré aller dans tes bars préférés.
 
Aujourd'hui, ton rire me manque. Ta jolie voix qui me rend le sourire à chaque fois que je l'entends, elle a créé un vide en moi. Tes yeux, bleus, si pâles à la lumière du soleil et tellement différents quand le ciel change de robe, prenant une teinte un peu dangereuse, j'aimerais tant les revoir. Ma bouche se souvient des baisers si chauds qui venaient s'y déposer. Tout était simple, avec toi.
 
T'es passé où, sexy ? Pourquoi je n'ai plus de messages le matin quand je me réveille ? Tu me manques.
 
Inexplicablement attirant.

 
PS : je remercie l'équipe Skyrock et mes lecteurs pour m'avoir permise de devenir blog star. Sans vous, je n'aurais probablement jamais réussi à tenir le coup, surtout ces dernières semaines. Alors, juste merci à vous d'être là pour moi. - 11.14

Tags : Shamely - Amour - Love - Voyage - Austin - Sentiments - Disparaître - Barton Springs - Texte - Blogstar

Tel un bocal vide. 06/10/2017



Comme une idiote, j'ai fini par m'attacher.
 
Est-ce que tu te rends compte à quel point tu m'as fait souffrir ? A quel point tu me fais souffrir ? Est-ce que tu réalises seulement comment je me suis mutilée à cause de toi ? Ho non, pas des cicatrices physiques qui se cacheront une énième fois sous un pull-over... Je te parle d'une mutilation psychologique. La pire de toutes...
 
Je me suis coupée de mes sentiments, pour ne plus rien ressentir. Ni l'amour, ni la peine, ni la haine qui devraient m'animer. J'ai préféré me détacher de tout ça pour arrêter de souffrir. Je ne ressens plus joie ou peine, tel un bocal vide. Vide de sens, vide de nuances, vide de sentiments. Et je me sens perdue et déboussolée, de ne plus avoir toutes ces émotions qui bouillonnent en moi.
 
J'ai tellement envie de hurler, hurler pour redevenir celle que j'étais. Saurai-je endurer la peine que me provoque ta perte ? Saurai-je endurer la haine qui me tourmentera ensuite ? Tu es un crétin, le pire de tous. Tu m'as coupé les ailes, comme si me briser le coeur ne t'avait pas suffit. Et tu sais ce qui me dégoûte ? C'est que toi tu continues ta petite vie tranquille...

Tags : Shamely - Amour - Vide - Sentiments