7 tagged articles Amour

Inexplicablement attirant. 14/11/2017

Inexplicablement attirant.

Toutes les bonnes choses ont une fin. Je ne m'imaginais juste pas que la nôtre serait si soudaine.
 
Je me souviens du jour où je t'ai rencontré. Je ne pouvais pas détacher mon regard de toi. Instantanément, je t'ai trouvé inexplicablement attirant. Je me souviens parfaitement m'être comportée comme la personne que je ne suis pas. Sourires assurés, clins d'oeil et petits déhanchés. Je m'éclatais, ce soir-là. "Je peux t'emprunter ton briquet ?" Tellement simple. Tu m'as demandé mon numéro pour avoir un rendez-vous en échange.
 
Et quels rendez-vous on a vécu ! C'était romantique, c'était parfait. Mes premiers vrais rendez-vous, ma première fois à faire les choses dans l'ordre. On s'est bien amusé, tu ne trouves pas ? C'était sympa d'apprendre à se connaitre. J'étais tellement impressionnée que tu m'emmènes voir les chauve-souris juste parce que j'en rêvais. J'ai adoré aller dans tes bars préférés.
 
Aujourd'hui, ton rire me manque. Ta jolie voix qui me rend le sourire à chaque fois que je l'entends, elle a créé un vide en moi. Tes yeux, bleus, si pâles à la lumière du soleil et tellement différents quand le ciel change de robe, prenant une teinte un peu dangereuse, j'aimerais tant les revoir. Ma bouche se souvient des baisers si chauds qui venaient s'y déposer. Tout était simple, avec toi.
 
T'es passé où, sexy ? Pourquoi je n'ai plus de messages le matin quand je me réveille ? Tu me manques.
 
Inexplicablement attirant.

 
PS : je remercie l'équipe Skyrock et mes lecteurs pour m'avoir permise de devenir blog star. Sans vous, je n'aurais probablement jamais réussi à tenir le coup, surtout ces dernières semaines. Alors, juste merci à vous d'être là pour moi. - 11.14

Tags : Shamely - Amour - Love - Voyage - Austin - Sentiments - Disparaître - Barton Springs - Texte - Blogstar

Tel un bocal vide. 06/10/2017



Comme une idiote, j'ai fini par m'attacher.
 
Est-ce que tu te rends compte à quel point tu m'as fait souffrir ? A quel point tu me fais souffrir ? Est-ce que tu réalises seulement comment je me suis mutilée à cause de toi ? Ho non, pas des cicatrices physiques qui se cacheront une énième fois sous un pull-over... Je te parle d'une mutilation psychologique. La pire de toutes...
 
Je me suis coupée de mes sentiments, pour ne plus rien ressentir. Ni l'amour, ni la peine, ni la haine qui devraient m'animer. J'ai préféré me détacher de tout ça pour arrêter de souffrir. Je ne ressens plus joie ou peine, tel un bocal vide. Vide de sens, vide de nuances, vide de sentiments. Et je me sens perdue et déboussolée, de ne plus avoir toutes ces émotions qui bouillonnent en moi.
 
J'ai tellement envie de hurler, hurler pour redevenir celle que j'étais. Saurai-je endurer la peine que me provoque ta perte ? Saurai-je endurer la haine qui me tourmentera ensuite ? Tu es un crétin, le pire de tous. Tu m'as coupé les ailes, comme si me briser le coeur ne t'avait pas suffit. Et tu sais ce qui me dégoûte ? C'est que toi tu continues ta petite vie tranquille...

Tags : Shamely - Amour - Vide - Sentiments

Une vraie dévergondée. 28/09/2017

My heart is just too dark to care.
 
Avec le sourire, je prétends ne pas souffrir. Ils ne se sont pas rendus compte que j'avais besoin d'être consolée, je n'ai dit à personne combien j'avais pleuré. Je fais celle qui a déjà avancé, je les enchaîne comme une traînée. Je joue à la fille mystérieuse qui ne veut pas qu'on la rappelle. Je fonce dans les soirées, comme si je n'avais rien à oublier, je bois, je consomme et je me dis que ça va aller. Une vraie dévergondée.
 
Mais au fond de moi, chaque dose, chaque shot et chaque personne que je croise me font penser un peu plus à toi. A la stabilité que j'avais trouvée, à la douceur de tes doigts sur mes bras, aux rires partagés devant un verre à moitié consommé. Je me remémore aussi le jour où j'ai compris que j'étais condamnée à t'aimer... je n'étais pas triste, je n'avais pas peur, je voulais juste t'offrir mon coeur.
 
Je me sens meurtrie, je me sens trahie. Je me rends compte que tu ne veux pas quitter mes pensées, alors que j'ai quitté les tiennes depuis belles lurettes. Je donnerais cher pour encore pouvoir plonger mon regard noir dans tes yeux, pour sentir tes lèvres caresser les miennes comme personne d'autre ne peut le faire et pour sentir une fois encore cette passion qui s'était établie entre nos corps. Mais ce jour n'arrivera pas.
 
Alors, je souris comme si je te souriais, avec tout le charme dont je suis pourvue, je m'enfile 1 shot de tequila et 2 cocktails, et j'accoste ma nouvelle proie.

"Don't be sad
I'm not that high"

Tags : Shamely - Amour - Drink - Drugs - Who you selling for

Penses-tu que quelqu'un pourrait te remplacer ? 21/09/2017



Tu vas me manquer. Tu me manques déjà, même.
 
"Il ne faut pas que l'on reste bloqué l'un sur l'autre. Si tu as l'occasion de t'amuser, amuse-toi, on verra comment ça se passera à ton retour." Tu as raison, entièrement raison. Pourtant, cette phrase me brise le coeur. Je ne veux pas m'amuser, comment pourrais-je m'amuser, alors que ce ne serait pas avec toi ? Comment pourrais-je m'amuser, alors que tu m'as avoué que sans mon départ, nous serions ensemble ?
 
Penses-tu que quelqu'un pourrait te remplacer ? Des mecs plus charmants, il y en a des tonnes. Des mecs sans tous tes défauts, qui me complimentent et même qui me font rire. Tu n'es pas unique, tu n'es pas un prince charmant, je le sais depuis longtemps, maintenant. Pourtant quand tu apparais, je passe tout mon temps avec toi, je ne sais pas te dire non, je ne sais pas détacher mon regard de toi, même si je le voulais. Alors, tu crois vraiment que je vais pouvoir m'amuser sans toi ?
 
J'aurais pu te dire tout ça, j'aurais pu te dire que je t'aimais... Mais j'ai juste acquiescé et je me suis contentée d'exécuter. Cela ne change rien au fait que tu me manques, chaque jour un peu plus. Je veux voir ta petite tête d'idiot, je veux entendre ta voix de mec qui a confiance en soi, je veux voir ton sourire qui me fait fondre, sentir ton odeur de lessive et de parfum insupportablement attachante. Ce voyage me fait peur, mais je sais que je serai pressée de rentrer, pour te retrouver. ♥

Vivement le 12 décembre.

Tags : Shamely - Voyage - Amour - Je t'aime - Tu me manques -

Pourvu que ça ne s'arrête pas. 27/08/2017

Arrête. Tu me fais sourire comme une idiote.
 
Ta bouche sur ma peau, ton souffle sur mon dos, tes doigts qui me caressent... Lentement, ces sensations m'enivrent. Je ne peux te résister et tu le sais. Nos corps se mélangent, nos étreintes deviennent plus fortes et nos baisers trop passionnés. La température monte dans cette chambre si sombre. Pourvu que ça ne s'arrête pas. Je veux pouvoir savourer chaque parcelle de ton être encore un peu plus longtemps. Je veux t'appartenir juste quelques minutes de plus.
 
Je le sens, je vais me brûler, à trop m'approcher de toi. Je le sais, je suis déjà trop attachée à cette histoire qui n'avancera pas. Mais c'est plus fort que moi, quand tu es là, je ne vois que toi. Quand tu approches, tous mes sens se mettent en éveil. Quand tu m'embrasses, je me sens décoller, car je sais que nos moments d'intimité ne vont pas tarder. J'attends encore plus le moment où, après s'être envolés, nous pouvons atterrir, lentement. Ce moment où tes bras me protègent de tout.
 
Le temps file à une vitesse folle, quand je suis avec toi. Il est bientôt déjà le temps de se quitter. Je ne veux pas que tu rompes cette sérénité qui nous a gagné. Reste, s'il te plait. Oublie tes obligations, reste avec moi et recommençons.

Tags : Shamely - Amour - Sourire - Bonheur - Baiser

Mais retiens-moi, putain ! 20/08/2017





Caresse mon visage, regarde-moi une dernière fois et embrasse-moi avec toute la passion du monde. Je veux pouvoir me rappeler de ce baiser pour l'éternité.
 
Un pas en avant, trois en arrière. Je suis fatiguée de cette valse qui ne mène à rien. J'avais enfin l'impression qu'on touchait au but. J'avais enfin la sensation que je pouvais toucher ton coeur. Ce nouveau cap que nous venions de franchir... Et tel un ouragan, mon départ va emporter ce début d'histoire, et tout détruire. Et j'ai tellement peur.
 
Je vais devoir quitter tous mes repères, mes amis, ma ville, ma langue... mais surtout toi ! J'étais tellement enthousiaste à l'idée de partir, mais maintenant ça me déchire. Et toi, tu restes là, à m'encourager, à me dire que c'est tellement chouette que je puisse partir vivre mon rêve. Tu es tellement heureux pour moi, qu'on dirait que ça ne te touche pas. Mais retiens-moi, putain ! Retiens-moi, ne me laisse pas partir si loin. Dis-moi que ce sera tellement dur de rester si longtemps sans moi, rassure-moi en disant que tu m'attendras. Ne me laisse pas croire que j'ai imaginé tout ce qui s'est passé entre nous.
 
J'ai peur, tellement peur. Mon coeur se serre un peu plus au fur et à mesure que les jours restant avant mon grand départ diminuent. Une boule au ventre se forme... J'ai la trouille de t'aimer, j'en suis malade, à l'idée de devoir te dire au revoir. Est-ce que quand je reviendrai, il faudra tout recommencer ? Pire, est-ce que tu auras avancé... sans moi ? Je t'aime tellement fort, je n'ai pas fait exprès, je me suis attachée. Ne me laisse pas partir loin de toi, s'il te plait...

Tags : Shamely - Love - Amour - Au revoir - Retiens-moi - Je t'aime - Perdue

Je me sens juste d'humeur égoïste. 11/08/2017


Je l'aime, un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout.
 
Ma tête est une montagne russe. Dans mon cerveau, les pensées et les émotions se bousculent. Ça gesticule pas mal là-haut et tout le monde veut avoir son mot à dire. Il y a les pensées ultra heureuses, qui sautent dans tous les coins en scandant que cette nouvelle vision du monde est magnifique. Puis, il y a les quelques pataudes tristounettes qui se traînent en se lamentant face au changement. Il y a la peur qui s'emballe parce que tout se transforme dans son petit cocon, elle doit gérer de nouvelles émotions. Et puis, il y a l'amour, toujours présent, mais beaucoup plus imposant.
 
Et dans tout ce brouhaha, je me questionne, en tournant le problème dans tous les sens : « Est-ce que tu me plais vraiment ? » Honnêtement, je vais te le dire... je n'ai pas envie de t'aimer. Je ne veux pas m'attacher, je ne te trouve vraiment rien d'exceptionnel. Et je viens seulement de reprendre ma vie en main, je n'ai vraiment pas besoin de m'encombrer de tous ces tracas. Ce n'est pas que j'ai peur de souffrir, je sens bien que plus rien ne peut me meurtrir... je me sens juste d'humeur égoïste, à vouloir garder tout mon amour pour moi.

Pourtant... les symptômes sont là. Je pense à toi en me levant, et en me couchant. J'espère te voir bientôt ou que ta journée se soit bien déroulée. Je souris béatement quand tu m'envois un message, et je mets tellement de temps à te répondre parce que je cherche quelque chose d'intelligent à dire. J'ai les mains moites quand tu es prêt de moi, et à l'idée de te voir, j'ai besoin de rallumer une cigarette. C'est tellement stupide, de craquer comme une lycéenne, alors qu'on a déjà fait tellement plus qu'un simple baiser. J'aimerais que la prochaine fois que nos lèvres se scellent, il y ait plus qu'une envie de coucher.

Tags : Shamely - Amour - Love - Question - Emotions - Je t'aime - Pas du tout