4 tagged articles Smile

Je ne pense ni au passé, ni à l'avenir. 09/08/2017


J'ai le coeur en feu car je suis amoureuse. Amoureuse de la vie.
 
Je ne sais pas ce qu'il s'est produit dans ma vie... mais j'ai changé. Mes sentiments sont différents et je ne reconnais plus ma façon de penser. Aucune torture dans mes pensées, je me sens libérée. Aucune angoisse dans ma vie, aucune peur ne peut m'arrêter. Je me sens grandie, je me sens forte, je me sens courageuse. J'ai cette impression que je ne dois plus affronter le monde, et ça me va, je suis épuisée de ces batailles.
 
Je suis tout simplement heureuse d'être là. Je ne pense ni au passé, ni à l'avenir. Je profite de tout ce que l'instant présent a à m'offrir. J'apprécie que les gens que j'aime soient toujours là, près de moi; que la lumière du jour face miroiter ainsi les couleurs de la vie; que le soleil se lève chaque matin même si l'on ne le voit pas toujours derrière les nuages. Et tout cet amour que j'ai soudainement envie de partager me revigore.
 
Et je n'ai même pas peur de ce changement. Je l'accueille à bras ouverts. Dans ces moments d'euphorie, j'ai l'impression que rien a changé, que je peux à nouveau me lever tel un matin d'été.

Tags : Shamely - Love - liberté - Happiness - Smile - Heart

C'était tellement beau, de sentir mon coeur battre plutôt que de le sentir se débattre. 07/08/2017


J'ai réalisé tellement de choses, ce week-end. J'ai compris ce que les gens aimaient dans la vie. J'ai ressenti de l'émotion, forte, positive. C'était tellement beau, de sentir mon coeur battre plutôt que de le sentir se débattre.
 
Cette année, j'ai connu des hauts, mais surtout beaucoup de bas. Je me suis enfoncée plus loin que jamais dans cette mélasse qu'est la dépression. Chaque bataille m'a brisée un peu plus que d'habitude. Récemment, je n'avais même plus la force de mener mes guerres, je n'avais plus de convictions, toute épreuve me faisait pleurer et mes sentiments étaient annihilés. J'étais en pilotage automatique, persuadée que le bonheur n'existait plus... n'existait pas.
 
Et puis... il y a eu ces quelques jours avec vous, mes amis... ou plutôt ma famille. Des jours loin de tout, loin de la ville, loin du stress, loin de la technologie. Pour une hyperconnectée comme moi, ça m'a bien fait flipper, au début, mais ensuite, j'ai réalisé que je n'avais pas besoin d'être tout le temps près d'internet comme ça. J'ai renoué avec la nature, avec mes amis. On a parlé, les yeux dans les yeux, sans emojis, sans se mentir. Et ça, ça fait du bien.
 
Ca fait aussi tellement de bien, de savoir qu'on peut contourner les problèmes qu'on ne veut plus affronter, que nous ne sommes pas toujours obligés de nous battre et d'essuyer nos défaites. Si la guerre est perdue d'avance, pourquoi encore se battre ? Pourquoi ne pas emprunter un nouveau chemin et contourner les champs de bataille ?
 
J'ai réalisé aussi que j'avais encore beaucoup d'amour à distribuer. Mon coeur est encore capable d'aimer, et même des gens que je ne pensais pas apprécier. Et plutôt que de restreindre ces sentiments de peur d'être encore blessée, j'ai envie de les assumer. Je n'ai plus envie de me cacher en prétendant ne pas m'attacher aux gens.
 
Alors voilà, je suis une Shamely nouvelle, positive et heureuse. Pourvu que ça dure.

Tags : Shamely - Shamrock - Love - Joie - Happiness - Smile - Amis - Vie

Ca m'a donné la tête qui tourne. 05/11/2016


Quand je pense à toi, j'ai la même sensation que quand on m'annonçait qu'on allait à Disney... J'suis juste heureuse.
 
Tu sais, cette nuit-là, tu n'étais rien pour moi. Qu'un pote que je ne connaissais pas tellement. Pas que je te connaisse forcément plus depuis lors... Quand je t'ai parlé à cette soirée, c'était simplement pour discuter. Puis, tout à coup, tu as passé ton bras par-dessus mon épaule. Je n'ai pas compris vraiment ce qui se passait. Ca m'avait déjà traversé l'esprit que tu me plaisais... mais j'ai toujours balayé ces pensées. C'était la première fois qu'un mec faisait le premier pas vers moi. Petit à petit, on s'est rapprochés, ton bras qui descendait de mon épaule vers ma taille... puis on s'est embrassés. C'était chouette. Ca m'a donné la tête qui tourne. Je n'arrivais plus à me concentrer pour réfléchir. A chaque fois que tu m'embrassais, c'était de plus en plus confus. On est reparti, ensemble, vers chez toi. C'est drôle, tu kottes à deux rues de chez moi. Je t'ai dit que je n'aimais pas les coups d'un soir. Je voulais que ça s'arrête avant que l'on fasse une bêtise... mais tu m'as dit que je n'étais pas un coup d'un soir. Je t'ai dit aussi que je ne voulais pas que nos amis sachent, tu m'as rassurée que tu ne dirais rien... et j'ai voulu te croire. On est arrivé chez toi. J'étais vraiment stressée, mais tu as fait les choses comme il faut. On a un peu parlé, parce que quand je stresse, je parle, tout le temps. Et tu as été super compréhensif. Tu n'as rien pressé. J'étais juste tellement bien dans tes bras. Je n'ai jamais apprécié de dormir face à une personne, mais avec toi, c'était juste bien. Comme si t'étais fait pour dormir avec moi... pour ce qu'on avait dormi. J'ai adoré passer cette nuit avec toi. Le matin, tu m'as raccompagnée jusque chez moi, la nuit s'est prolongée un peu. A chacun de tes baisers, j'avais l'impression d'être défoncée, la tête qui tourne, des bouffées de chaleur et un bonheur intense. J'avais l'impression qu'on était ailleurs, sur une planète loin de la Terre, là où il n'y avait que toi et moi. Je n'avais pas envie de quitter tes bras, parce que ça signifiait revenir à la réalité. Et rien qu'à penser à toi, j'ai les joues qui brûlent, j'ai envie de pleurer et de rire en même temps. Cette nuit avec toi ? Je ne souhaite pas l'oublier, jamais.

Tags : Shamely - Shamrock - Love - Happiness - Smile - Q - Kiss me - Night - Rougir

A chaque nouvelle fissure, revêts une nouvelle armure. 19/10/2016

Je suis fatiguée de me battre.
 
Souris, souris toute la journée. Ne montre pas tes fissures, fais genre que tout va bien. Parce que s'ils apprenaient qu'à la fin de la journée, quand tu rentres chez toi,tu t'écroules dans ton lit et pleures toutes les larmes de ton corps... Que diraient les gens, s'ils savaient ce que tu penses vraiment ? Personne ne doit jamais connaître tes pensées les plus intimes. A chaque nouvelle fissure, revêts une nouvelle armure. Tant pis si personne ne te connaît réellement, tant pis si tu seras vite oubliée par les gens, il vaut mieux que tu aies l'air futile plutôt que quelqu'un aperçoive tes faiblesses. Bats-toi, il n'y a que les mauviettes qui pleurent. Ils riront tous de toi s'ils te voyaient comme ça, ils l'utiliseraient contre toi.

Et parfois, j'ai juste envie d'hurler. Crier et encore crier pour que cette petite voix se taise en moi. J'ai juste envie d'hurler "Au secours, je suis sur le point de craquer" mais cette petite voix aura toujours raison de moi, je crois.

Tags : Shamely - Shamrock - Armure - Smile - Folie